2009

 

. LE DINDON
. REINE DE LA SALLE DE BAINS
. LE JEU DE MASSACRE
. HISTOIRE DU PRINCE PIPO
. BLANCHE-NEIGE
. CONCERT MOONY BAND

 

 

 

LE DINDON
estrarre
de Georges Feydeau – mise en scène de Julien Kosellek – avec Stéphane Auvray-Nauroy, Michaël Benoit, Gorka Berden, Coraline Chambet, Astrid Defrance, Laure Espinat, Nicolas Fustier, Tristan Gonzalez, Nicolas Grandi, Frederik Hufnagel, Bouzid Laiourate, Mathias Robinet, Julien Varin – assistanat à la mise en scène : Vincent Brunol
Enorme machinerie théâtrale, Le Dindon, vaudeville du désir par excellence, explore avec une jouissante cruauté les rapports entre pulsions amoureuses et société bien pensante.
Mais pourquoi diable jouer Feydeau aujourd’hui ? Et bien il est possible que ses questions soient les nôtres ; notre temps est pudibond, bien pensant et légaliste, et nous sommes toujours pleins de pulsions et de fantasmes. Pleins, trop pleins même, au bord d’exploser pour une femme qui passe dans la rue, pour celui qu’on ne doit surtout pas regarder, pour l’amant de notre femme ou la femme de notre amant. Et nous sommes toujours aussi ridicules…

 

REINE DE LA SALLE DE BAINS
Le menteur volontaire
pièce encadrée par « Lettre ouverte suite à la déprogrammation de reine de la salle de bains » et « Comment j’ai rencontré mon mari suite à la déprogrammation de reine de la salle de bains »
de Hanokh Levin texte français (Éditions Théâtrales) Laurence Sendrowicz – mise en scène Laurent Brethome – avec Fabien Albanese, Antoine Herniotte, Pauline Huruguen, Geoffroy Pouchot-Rouge-Blanc, Anne Rauturier, Julie Recoing, Philippe Sire – chansons textes de Hanokh Levin et musiques de Sébastien Jaudon
Écrite en 1970, Reine de la salle de bains est un sketch féroce et cruel.
Une famille apparemment ordinaire… La Femme décide de chasser le colocataire de la famille – qui est le Cousin de son Mari ! Devant la résistance de celui-ci, les membres de la famille investissent la salle de bains et proclament dans un style ubuesque leur souveraineté sur le “Grand Royaume des chiottes”.
Montée par l’auteur lui-même, la pièce fit scandale en Israël et fut rapidement retirée de l’affiche. Le prologue et l’épilogue proposés ici ont été écrits par Hanokh Levin en réaction au scandale provoqué par la diffusion de sa pièce.
Nous nous sommes attaché à mettre en place une grande machine lente, sombre et implacable, cruelle et déraisonnée. Tentative… Polémique… Coup de poing… Savon… Papier toilette… Et balle en pleine tête.
LB

 

LE JEU DE MASSACRE
le théâtre de la chanson réaliste
atelier des élèves de l’école des Teintureries de Lausanne autour de textes de chansons réalistes de 1922 à 1935 – direction Stéphane Auvray-Nauroy, avec la collaboration d’Antonella Talamonti – avec Cyril Ansermet, Sarah Anthony, Robin Bezençon, Vanessa Coléno, Damien Gauthier, Sébastien Gautier, Militza Gorbatchevsky, Virginie Kaiser, Olivier Magnenat, Julie Marin, Floriane Mésenge, Laure Nathan. à la contrebasse Jocelyne Rudasigwa

 

HISTOIRE DU PRINCE PIPO
de Pierre Gripari – adaptation et mise en scène Avela Guilloux – avec Guillaume Bursztyn, David Gérard, Céline Groussard, Ludovic Lamaud, Caroline Stella – musique : Yann Guilloux -costumes : Avela Guilloux -spectacle tout public à partir de 4 ans
Malgré l’interdiction de sa mère la Reine, le jeune prince Pipo est passé par dessus le volcan ! Il se retrouve en pays inconnu. Qui sont ce nain et cette sorcière qui prétendent être ses parents? Il faut fuir et retrouver le Roi et la Reine ! Au cours de ce voyage, Pipo rencontrera une aubergiste étonnante, un ami qui n’en est pas vraiment un, un dragon, une armée de rois, un rat blanc et…une jolie Princesse.

 

BLANCHE-NEIGE
la Sibylle
de Robert Walser – mise en scène: Sylvie Reteuna – avec : Aurélia Arto, Olav Benestvedt, Claude Degliame, Eram Sobhani, Marc Mérigot – traduction et adaptation: Nicolas Luçon – lumière et régie générale : Jean-Claude Fonkenel – scénographie, costumes et maquillages : Pierre-André Weitz- vidéo : Kate France – création son et musique : Eric Sterenfeld – régies : Pierre-Yves Aplincourt – assistanat à la mise en scène : Elise Lahouassa – assistanat à la lumière : Pierre Godard – construction du décor : Bertrand Killy- administration de production : Christine Tournecuillert – Conduite accompagnée assistée de Liliane Péan
Blanche-Neige commence là où s’arrête le conte des frères Grimm, juste avant : « Ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants », pour questionner à l’infini cette histoire très ancienne d’amour et de haine, c’est-à-dire d’humanité. Ce « dramolet » de jeunesse contient déjà ce qui sera le motif de l’œuvre et de la vie de Walser : « Les sensations sont des flèches qui me meurtrissent. Que faire des sentiments, sinon les laisser frétiller et crever comme des poissons dans le sable de la langue ?». L’écriture de Walser, tour à tour grave et désinvolte ne cessera de danser, comme la propre vie du poète, sur les bords de cet abime.

 

CONCERT MOONY BAND
Laura Clauzel, Tristan Gonzalez, et invités.