2011

 

 

. LA TRÈS EXCELLENTE ET TRÈS PITOYABLE TRAGÉDIE DE ROMEO ET JULIETTE
. LA VOIX DE SAMUEL BECKETT
. CONDAMNÉS À VIE !
. PAR AMOUR DES MONOLOGUES
. MON CORPS EST À MOI
. NOCES DE SANG
. MOONY BAND

 

 

 

LA TRÈS EXCELLENTE ET TRÈS PITOYABLE TRAGÉDIE DE ROMEO ET JULIETTE
estrarre, ensemble théâtral
de William Shakespeare – mise en scène Julien Kosellek – avec Stéphane Auvray-Nauroy, Fiona Emy, Tristan Gonzalez, Nicolas Grandi, Michèle Harfaut, Luc Martin, Sophie Mourousi, Franck Perruche lumière Xavier Hollebecq création sonore Cédric Soubiron administration Romain Kosellek
Le monde – acteurs, spectateurs, Capulets et Montaigus inclus – choisit deux de ses enfants, et après avoir profité du spectacle de leur amour, jouit du spectacle de leurs morts. Juliette et son Roméo, ces deux amants à qui Shakespeare a donné le privilège divin de se voir morts l’un l’autre (G. Pitoëff).

 

LA VOIX DE SAMUEL BECKETT
estrarre, ensemble théâtral
de Stéphane Auvray-Nauroy d’après Beckett de Didier Anzieu – mise en scène Stéphane Auvray-Nauroy avec Julien Kosellek – assistant à la mise en scène Mathieu Mullier – lumière Xavier Hollebecq – administration Romain Kosellek – Beckett est édité au Seuil / Archimbaud La Voix de Samuel Beckett est édité chez Séguier / Archimbaud Une forme courte de La voix de Samuel Beckett a été présentée dans le cadre de A court de Forme 2008 à L’étoile du nord
Un jeune auteur, fasciné par l’œuvre et la personnalité de Samuel Beckett, au point de s’amuser très sérieusement à revivre l’expérience psychanalytique de ce dernier, se laisse contaminer par la folie du langage et trouve à son tour sa propre parole et sa propre voix.

 

CONDAMNÉS À VIE !
Le menteur volontaire
de Georges Feydeau – Le Juré suivi de Un Monsieur qui est condamné à mort mise en scène Laurent Brethome – avec Geoffroy Pouchot-Rouge-Blanc assistant à la mise en scène Nicolas Mollard production Le menteur volontaire et le Théâtre de Villefranche.
La peine de mort vue sous un double point de vue… celui qui instruit et celui qui subit… un double regard pour un même usage… le rire ; qui étymologiquement veut dire « qui nous donne à voir ».

 

PAR AMOUR DES MONOLOGUES
La nouvelle compagnie
de Georges Feydeau – Le mouchoir et Un monsieur qui n’aime pas les monologues, avec Eram Sobhani collaboration artistique Stéphane Auvray-Nauroy
Paroles chantées, versifiées, déclamées ; en s’appuyant sur ces courts monologues de Feydeau, j’aimerais revendiquer de manière ludique qu’une parole au théâtre est tout sauf naturelle, normale ou vrai- semblable.

 

MON CORPS EST À MOI
Le corps qui rit
de Clémence Labatut – mise en scène Clémence Labatut avec Kim Akrich, Laura Clauzel, Stéphanie Gasser, Alla Kolomiyets-Terdiman, Jules Nassar
Ce que cache mon langage, mon corps le dit (R. Barthes). Cette création questionne la place du corps dans notre société. Comment avoir conscience que notre corps nous appartient encore ? Cinq jeunes acteurs armés d’humour envahissent le plateau et nous font découvrir, à travers des univers variés, des identités.

 

NOCES DE SANG
Ecole du Théâtre des Teintureries de Lausanne
de Federico Garcia Lorca – atelier de la classe professionnelle dirigé par Gustavo Frigerio avec Loredana Von Allmen, Laetitia Barras, Pauline Epiney, Nathalie Goussaud, Blaise Gran- get, Elima Héritier, Nicolas Leoni, Claire Nicolas, Leslie Rudolf, Nicolas Ruegg, Richard Vogelsberger traduction de Fabrice Melquiot lumière David Baumgartner costumes Paola Marchesin, assistée par Claire Zumstein et Claire de Quénetain
Il faut prendre la route du sang, mais au bout de la route du sang, on trouve la mort. La route du sang est la route de l’amour passionné et la passion mène à la mort. « Mieux vaut mourir saigné à blanc que vivre avec du sang pourri ». Destin tragique des amants qui n’ont pu éviter l’attraction fatale. –

CONCERT MOONY BAND
Laura Clauzel, Tristan Gonzalez