GERANIUM – LES ÊTRES EN QUÊTE

les 2 et 3 juillet à 21 heures, à L’étoile du nord

de Falk Richter

Dans un monde interconnecté où la communication virtuelle prime sur la communication réelle, où tous les moyens sont mis en oeuvres pour faciliter les rencontres, on ne s’est jamais senti aussi seul.
Tout est programmé, organisé, millimétré, notre société est prête à réagir à tous les imprévus quitte à anéantir les excroissances.
Les relations se ternissent et prennent des allures d’investissements, l’intimité se perd dans le mouvement de la ville et l’identité n’est plus.
Pour garder l’espoir de retrouver l’essence du mot amour, il nous faut donc être ensemble et rire, comme pour se promettre qu’il y a plus.

avec Anseeuw Cécilia : Cécilia, Delmart Lea : Lea, Dewitte Adrien: Adrien, Levy Fiona : Fiona, Molvinger Margot : Margot, Voisin Benjamin : Benjamin, Weil Mathilde : Mathilde

Le Collectif GERANIUM
Composé de sept jeunes comédiens travaillant ensemble à la découverte de l’autre à travers un théâtre d’engagement intime, poétique et politique.
En quête de sens, ils inventent, jouent, rêvent un monde sans filtres, sans tabous où la mélodie et le mouvement se partagent.
C’est une question de recherche, de vibration avec le spectateur afin de faire résonner une parole dans les corps et dans les âmes.
Tous formés aux Cours Florent, ils reçoivent le prix du meilleur collectif pour leur première création « GERANIUM, les êtres en quêtes », ainsi que le prix de meilleures actrices pour deux des comédiennes de la troupe.
« Nous vivons la mort du socialisme officiel. Quand l’opposition perd sur le plan politique, elle doit s’enraciner dans l’Art » disait Howard Barker.
C’est ce à quoi prétend leur travail.